palmiers-cire-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

Les palmiers à cire de la Vallée de Cocora

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

On l’avait dit, dans cet article, qu’on reviendrait à Salento pour visiter la Vallée de Cocora ! C’est chose faite !

On s’est tout d’abord rendus en matinée sur la place du village de Salento, afin de pouvoir ensuite descendre en Jeep dans la vallée.

jeeps-place-salento-valle-cocora

jeep-nous-assis-salento-cocora

C’est donc parti pour de la marche pour découvrir…

panneau-valle-de-cocora

chemin-cheval-valle-cocora

chemin-chaussures-valle-cocora

… Pour découvrir : ça !!!

palmier-cire-valle-de-cocora Ceroxylon quindiuense

Les palmiers à cire qui culminent à 60 mètres d’altitude ! Autant dire que ce sont les palmiers les plus haut du monde ! Et chose aussi incroyable, on les trouve en haute montagne. On est à près de 2 400 mètres au dessus du niveau de la mer, ici, à Salento ! Une hauteur vraiment peu habituelle pour un palmier !

Ces palmiers sont tout de même menacés d’extinction et sont donc protégés. Le palmier à cire, où Ceroxylon quindiuense dans sa forme barbare latine, est maintenant devenu l’un des emblèmes de la Colombie.

palmier-cire-vaches-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

palmiers-cire-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

Une marche de plus de 3 heures aller-retour qui vaut vraiment la peine tellement le paysage est unique !

chemin-anes-valle-cocora

chemin-arbre-valle-de-cocora

chemin-palmier-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

pic-montagne-valle-cocora

chemin-ombre-valle-cocora

paysage-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

foret-palmiers-cire-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

palmiers-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

rangee-palmiers-cire-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

grandeur-palmier-valle-cocora

grandeur-palmiers-cire-valle-cocora Ceroxylon quindiuense

Après toutes ces grandeurs, le chemin de randonnée nous mène dans une forêt plus dense, où l’on continue le sentier en remontant la rivière Quindío.

riviere-pierres-valle-cocora río Quindío

paysage-pierres-riviere-valle-cocora río Quindío

pont-riviere-valle-cocora río Quindío

pierres-riviere-paysage-valle-cocora río Quindío

Salento et ses alentours occupent la première place au niveau départementale pour son grand nombre d’espèces d’oiseaux. Malheureusement pour nous, on n’a pas dû se lever assez tôt, car on en a rencontrés que très peu. On s’est donc attardés sur les fleurs et les papillons, serait-ce une déformation « professionnelle » suite à notre dernière visite au jardin botanique ?

fleurs-valle-cocora

insectes-papillons-valle-cocora Perisama bomplandii Perisama oppelii
Papillons Perisama bomplandii et Perisama oppelii
oiseaux-valle-cocora Colibri de Lafresnaye Lafresnaya lafresnayi bruant chingolo Zonotrichia capensis colibri d'Anaïs Colibri coruscans
Colibri de Lafresnaye, bruant chingolo et colibri d’Anaïs

Voici notre visite dans la Vallée de Cocora en mouvement !

En fin de journée, au-dessus de Salento, le Soleil se cache et ne laisse paraître que quelques uns de ses rayons à travers les nuages.

soleil-travers-nuages-salento-vue

On a eu de la chance ce jour-là car il a fait beau et chaud toute la journée. Mais Salento et sa vallée de Cocora sont aussi connus pour cacher la cime des palmiers à cire les jours de brouillard ! Je crois qu’on doit donc encore y retourner ! En espérant apercevoir plus d’oiseaux et de découvrir les palmiers dans la brume. A bientôt !

Publicités