Pasto et la lagune de la Cocha

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

La ville de Pasto ne se résume pas à son carnaval, bien que ce soit l’événement qui fasse la fierté de ses habitants. Perchée à 2 527 m d’altitude sur le volcan Galeras (le plus actif de Colombie !), la ville est vraiment peuplée (près de 400 000 habitants, c’est plus que Nantes !) et cela surprend vue sa situation géographique. On a déambulé dans les rues de Pasto, les matins de cette semaine de carnaval, quand l’agitation n’était pas encore à son paroxysme. On y a découvert ses nombreux temples et églises, tous aussi beaux les uns que les autres. On a voulu visiter le Musée Taminango, la plus vieille maison de la ville, qui présente des objets anciens et d’artisanat local, mais on a trouvé porte close dû à cette semaine fériée pour le carnaval.

venta-ponchos-pasto

ninas-pasto

templo-san-felipe-neri-pasto
Temple San Felipe Neri

templo-san-felipe-pasto

templo-san-felipe-futbol-pasto
« Dios y futbol » (Dieu et football) inscrit sur le mur du temple

antigua-aplanadora-amarilla-metal-pasto

calle-pasto

iglesia-san-agustin-pasto
Eglise San Agustín (et les nombreux câbles suspendus)
restos-carnaval-candado-pasto
Traces du carnaval

taminango-museo-artes-tradiciones-pasto

casona-taminango-museo-pasto
La plus vieille maison de la ville (1623) transformée en musée
terraza-vista-volcan-galeras-pasto
Vue sur le volcan Galeras depuis le centre-ville de Pasto

mujer-mani-pasto

mujer-balcon-olla-pasto

roca-ruta-pasto

paisaje-ruta-pasto

chiva-ruta-pasto

aves-ruta-pasto Pitangus sulphuratus
Tyrans quiquivi

 

A une quarantaine de kilomètres de Pasto, se trouve une merveille de la nature, d’origine glaciaire : la lagune de la Cocha, comme une version miniature du lac Titicaca (Bolivie, Pérou). Un charmant village s’est installé sur les bords du lac et vit principalement du tourisme, avec ses nombreux restaurants et ses locations de lanchas (barques à moteur). La balade en lancha est une étape indispensable pour découvrir la lagune et atteindre l’île de la Corota, véritable sanctuaire de faune et de flore indigènes.

lanchas-parqueadas-laguna-cocha

mujer-lavando-tapete-laguna-cocha

huella-pasos-arena-laguna-cocha

hombre-lancha-casas-laguna-cocha

isla-corota-laguna-cocha
L’île de la Corota

gramineas-laguna-cocha

lancha-laguna-cocha

patos-laguna-cocha Fulica ardesiaca, Oxyura vittata
Foulque ardoisée et érismature ornée

paisaje-montana-laguna-cocha

paisaje-nubes-laguna-cocha

paisaje-laguna-cocha

bosque-isla-corota-laguna-cocha
L’île de la Corota

roca-isla-corota-laguna-cocha

camino-isla-corota-laguna-cocha

casa-laguna-cocha

pilotes-casas-laguna-cocha

pueblo-laguna-cocha

gramineas-montana-laguna-cocha

cima-montana-laguna-cocha

aves-laguna-cocha Fringillidae, Catamenia inornata
Fringillidés et cataménies ternes

mujer-cargando-laguna-cocha

comerciantes-ecuatorianos-laguna-cocha

C’est avec ces deux commerçants équatoriens que nous achevons notre visite de la ville de Pasto et de la lagune de la Cocha. On les suit car nous aussi on se dirige tout droit vers le sud de la Colombie, afin de bientôt traverser la frontière Colombie-Équateur !

Publicités

2 réflexions sur “Pasto et la lagune de la Cocha

Les commentaires sont fermés.