Tour express de Bogotá

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Après notre escapade en Équateur, c’est en Colombie que l’on se retrouve, et plus précisément à Bogotá, la capitale. Pour vous resituez, c’est lorsque ma maman est venue nous voir aux mois de décembre et janvier que nous avons eu l’occasion de voyager tout autour de la Colombie afin de découvrir ensemble tous les recoins que je vous expose maintenant sur le blog. Une étape à Bogotá était pour nous indispensable, tant pour la découverte de la ville que pour faire la connaissance des cousins bogotanais de Charles. Nous avions d’ailleurs, tous les 2, eu l’occasion de nous y rendre en octobre dernier, notamment pour faire ma demande de visa.

Nous avons donc, pour la première fois de ce voyage, effectué le trajet Popayán – Bogotá en avion. Ce qui nous a évité de faire plus de 15 heures de bus, puisque le trajet dans les airs ne dure qu’1h30.

avion-popayan-bogota-montana-nieveLire la suite »

Publicités

Latitude 0°, 0′, 0″ : on a marché sur la ligne de l’Équateur

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Voici la dernière étape de notre virée en Équateur ! Je ne sais pas vous, mais pour moi, le nom de ce pays me fait tout de suite penser à cette ligne fascinante qui coupe notre belle Terre en deux. C’était donc une évidence pour nous d’aller voir de plus près cette séparation imaginaire, direction la « Mitad del Mundo » (la Moitié du Monde) à 40 minutes au nord du centre historique de Quito. Entre les photos prises côté Nord, les photos prises côté Sud et celles prises pile sur la ligne de l’Équateur, on y a appris pas mal de choses !

mitad-mundo-monumento-camino-ecuadorLire la suite »

Au cœur de Quito

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Ça y est, la voici, la belle Quito ! On y est resté 3 jours et la capitale équatorienne nous a complètement charmée. On s’y sent un peu comme dans les grandes villes espagnoles. Son passé colonial est très présent dans l’architecture de la ville et le centre historique est rempli de vieux bâtiments et d’énormes églises. Voici un petit tour d’horizon !

plaza-grande-independencia-centro-quito
Plaza Grande, la place centrale du centre historique de Quito

Lire la suite »

Ma première baignade dans le Pacifique

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

NB : J’ai hésité toute la semaine à publier cet article que j’avais écrit avant le tremblement de terre. Depuis le séisme en Equateur du samedi 16 avril 2016, la ville de Pedernales est totalement ravagée. C’est bien simple, il suffit d’une rapide recherche sur Google Images pour s’apercevoir qu’une photo sur deux ne montre désormais que d’énormes tas de gravats à la place des maisons, des hôtels et des commerces. Je n’étais pas sûre que ce soit de bon goût de montrer nos jolies petites vacances et notre passage dans cette ville de bord de mer alors qu’aujourd’hui ses habitants pleurent leurs morts et recherchent leurs disparus, sans parler des dégâts matériels qu’ils ont subits… Et puis, je me suis dis que si finalement il fallait parler de Pedernales, car ce n’est pas juste un épicentre. Pedernales vit du tourisme, alors même complètement défigurée aujourd’hui, il faut parler de cette ville, pour qu’elle redevienne ce qu’elle était, petit à petit, qu’elle accueille encore et toujours des voyageurs et qu’elle soit reconnue pour sa vie de bord de mer, ses plages et sa population accueillante. Toutes mes pensées et mon courage sont pour vous.

L’Equateur est un petit pays et les distances en plaine sont assez courtes. On a donc décidé d’aller goûter, pour la première fois pour moi, à l’Océan Pacifique ! Les routes nous menaient facilement aux plages d’Atacames et de Pedernales. On a choisi de se rendre à Pedernales car, après avoir vu des photos d’Atacames, on s’est dit que les buildings face à la mer, non merci, on verra ça plus tard sur les plages des Caraïbes au nord de la Colombie.

Je vous embarque jusqu’à la mer avec nous, en commençant par ces photos du bord de route plein de fruits.

vendedor-verduras-ruta-pedernales-ecuadorLire la suite »

Rencontre musicale en Equateur avec les indigènes Tsáchilas

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Après 7 heures de bus et une bonne nuit de sommeil, il est temps de découvrir Santo Domingo de los Colorados et sa vie de quartier. Les marchands de fruits, les vendeurs de roses et les grandes marmites où mijote la soupe du déjeuner se côtoient dans la bonne humeur. Bien que le temps soit pluvieux, on profite de ce nouveau pays.

escarabajo-santo-domingo-colorados-ecuador
Scarabée

Lire la suite »

On a traversé la frontière Colombie – Equateur !

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

De retour dans le récit de notre voyage de plus d’un mois à travers la Colombie et l’Equateur ! Après une étape à Ipiales, ville frontière côté Colombie, on se dirige donc, au petit matin, vers la ville frontière côté Equateur : Tulcán.

Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, concernant ce passage de frontière, puisque les frontières que j’ai traversées auparavant sont principalement situées en Europe et ce franchissement ne se sent pas vraiment puisqu’on ne rencontre ni de douane, ni de bureau d’immigration.

Avant de se rendre en Equateur, on a dû changer nos pesos pour des dollars. On l’a fait dans la rue (mais cela peut aussi s’effectuer dans un bureau de change), avec une personne à badge bleu, habilitée à nous acheter nos pesos et à nous vendre des dollars. On s’est vite sentis appauvris, quand on a donné une liasse énorme de pesos et que l’on nous a rendu quelques billets de dollars ! C’est vrai que le taux de change n’a pas vraiment été avantageux pour nous : 3000 pesos n’équivalent qu’à 1 seul petit $..!

Le programme de la journée était donc le suivant : changement de monnaie, passage de la frontière, visite du fameux cimetière de Tulcán et suite de notre route en bus, à destination du nord-ouest de l’Equateur et de la ville de Santo Domingo de los Colorados.

cambio-dinero-frontera-colombia-ecuador
Lire la suite »

Vivre la Semaine Sainte à Popayán (et Pâques sans chocolat !)

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Petite pause, avant de vous raconter la suite de notre voyage à travers la Colombie et l’Equateur, pour vous faire part de ce que j’ai pu découvrir la semaine dernière lors de la Semaine Sainte ! En Colombie, c’est à Popayán qu’il faut être pour vivre l’une des plus belles processions. Alors, ni une ni deux, on est parti !

Et on commence par la procession du Mardi Saint (je ne savais même pas que les autres jours de cette semaine avaient le qualificatif de « Saint », mis à part le vendredi…). Il y avait peu de monde par rapport au vendredi et au samedi de la même semaine, et ça peut se comprendre puisque les processions ont lieu tous les soirs sans exception, et celles du week-end sont apparemment les plus grandioses.

Je vous présente celle du mardi car c’est celle que nous avons suivie entièrement et Charles a pu y prendre quelques jolies photos.

militares-alumbrantes-procesion-semana-santa-popayanLire la suite »

Ipiales : ville frontière entre la Colombie et l’Equateur

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Juste avant de traverser la frontière Colombie – Equateur par la route, on a fait escale une nuit dans la ville d’Ipiales. Dans cette ville frontière on croise de nombreux voyageurs qui nous font rêver en racontant leur projet de parcourir toute l’Amérique latine, on peut payer en pesos et en dollar (ce qui à l’air d’avantager les équatoriens), on profite un dernier instant de la nourriture colombienne (car apparemment le nord de l’Equateur n’est pas réputé pour sa gastronomie) et on visite encore et toujours.

iglesia-san-felipe-aldabas-ipialesLire la suite »

Pasto et la lagune de la Cocha

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

La ville de Pasto ne se résume pas à son carnaval, bien que ce soit l’événement qui fasse la fierté de ses habitants. Perchée à 2 527 m d’altitude sur le volcan Galeras (le plus actif de Colombie !), la ville est vraiment peuplée (près de 400 000 habitants, c’est plus que Nantes !) et cela surprend vue sa situation géographique. On a déambulé dans les rues de Pasto, les matins de cette semaine de carnaval, quand l’agitation n’était pas encore à son paroxysme. On y a découvert ses nombreux temples et églises, tous aussi beaux les uns que les autres. On a voulu visiter le Musée Taminango, la plus vieille maison de la ville, qui présente des objets anciens et d’artisanat local, mais on a trouvé porte close dû à cette semaine fériée pour le carnaval.

venta-ponchos-pastoLire la suite »

Carnaval de Pasto – Día de Blancos

Bonjour !

Cette page n’est malheureusement plus mise à jour.

Je vous invite donc à vous rendre sur notre nouveau site « Instant Tanné » 

pour consulter cet article et les suivants !

Bonne lecture !

Le Carnaval de Pasto est aussi marqué par « El Desfile Magno » du 6 janvier. C’est le « Jour des Blancs » et le jour pour admirer le travail des artistes du Carnaval. Les chars, les « grosses têtes » et les troupes de musiciens se mêlent et montrent la grande richesse culturelle de la ville de Pasto et de sa région.

Nous avons eu le privilège d’entrer dans différents ateliers, 2 jours avant le grand défilé, afin de voir en avant-première quelques carrosses en cours de finition.

taller-personaje-mascara-carnaval-pastoLire la suite »